Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Cher Monsieur Dieu,

 

Certains me disent que tu existes, d’autres pas, moi, je ne me suis pas encore fait mon opinion sur toi. Des fois, je me dis que oui, d'autres que non, il faut dire que je suis normande par ma mère et bretonne par mon père. Quand la pluie tombe et que l'herbe est verte et drue, eh bien oui, je l'avoue, j'ai parfois la faiblesse d'y croire, je me dis comme ça : y aura du bon beurre à la ferme et y vont se régaler le matin en l'étalant sur de bonnes tartines de pain de campagne. Ou encore : la Madame elle va pouvoir faire de bons gâteaux à la crème à tonton Jules (nous, on l'appelle Juju entre nous, on en est toutes amoureuses, à cause de son joli teint frais et de son béret rouge toujours penché du même côté sur son oreille) Oui, ça , à coup sûr, quand on mange à notre faim des mets aussi délicats, ça pourrait  être un bon début de preuve de ton  existence...

 

J'avoue qu'en hiver, j'ai plus de mal à y croire, quand on reste enfermées à l'intérieur à déprimer et ruminer en se regardant dans le blanc des yeux, sans grand sujet de conversation entre nous ... oui, car si l'intelligence est une autre preuve de ton existence, eh bien, là, je t'avouerai que je suis perplexe, car à part moi, qui suis la plus intelligente de toutes (la preuve, je sais écrire et presque sans faute, ça t'en bouche un coin, non ?) je ne sais pas qui pourrait s'en vanter.

 

Cher Monsieur Dieu, pourquoi, lorsque tu as crée l'univers, as-tu fait une telle discrimination entre les êtres ? Pourquoi as-tu crée les pauvres et les riches, les belles et les laides, les  bonnes et les méchantes, les grosses et les maigres, les blanches et les noires, les laitières et les bouchères, UNE maline et des millions d' idiotes à côté de ça ... mes collègues voudraient tant avoir une toute petite lueur d'intelligence dans leurs jolies prunelles noires , comme ces Messieurs de la radio ou de la télé et du show biz et même oui, mais là, je sais que je prends de gros risques, de la politique...

 

Cher Monsieur Dieu, si tu existes vraiment, fais moi un petit signe, par exemple, envoie moi un joli échantillon de mon repas préféré (tu le connais)  pour mon petit Noël et puis, s'il te plaît également, et si tu en as encore les moyens, par ces temps de récession,  un petit bloc de sel (tu connais aussi ma gourmandise pour ce mets de choix). Et puis enfin, mais je pense que c'est un vœu impossible, si tu pouvais envoyer sur la terre un peu plus de prairies, de verdure,  de haies fleuries et moins de ces champs de maïs qui dénaturent nos jolies vallées, alors je serais la plus heureuses de nous toutes ici. Et je commencerais peut-être à croire un peu en toi...

 

signé : La noireaude, chez Monsieur Jules Lenormand, Saint-Pé-aux-vaques, Normandie.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :