Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Refaite des pieds à la tête

Elle se croit belle

Manucurée jusqu’à l’infime

Bout de tous ses ongles

Liftée, tendue, artificielle

Son sourire de commande

Ressemble à une grimace

Toujours débordée bien qu’oisive

Elle a à son service

Une armée de domestiques

Riche jusqu’à l’indécence

Elle étale son inconsistance

Et toutes ses dorures

Quand elle vous sert un verre

Elle vous  indique

Le prix de la bouteille

Elle s’habille de marques

Mais semble un sac informe

Dans ce qui boudine

Une enveloppe trop grande

Pour une petite âme

Fière de sa progéniture

Elle la pourrit jusqu’aux rognures

Elle traite ses servantes

Comme des sous-femmes

Mais ce sont elles

Qui la surpassent

En accueil de l’autre.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :