Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je croyais que l'océan était bleu mais ses abysses sont d'une noirceur empoisonnée

 

Je croyais que les arbres sur terre étaient éternels mais de la main de l'homme ils sont mortels

 

Je croyais que les immenses glaciers resteraient de glace mais chaque jour ils rétrécissent  telle une peau de chagrin

 

Je croyais que les matières premières étaient inépuisables mais il faut être idiot pour le penser

 

Je croyais qu'un  chef d'état était exemplaire mais parfois ils sont véreux, marrons, et incorrects

 

Je croyais que la politique était une valeur mais elle est corrompue versatile et spéculatrice

 

Je croyais que les utopies étaient utiles mais l'avilissement matériel les rend caduques

 

Je croyais que les patrons étaient humains mais les luttes syndicales montrent le contraire

 

Je croyais que mon père était allergique aux mathématiques mais il était expert-comptable dans une compagnie de pétrole

 

Je croyais être né par amour mais je fus conçu par intérêt

 

Je croyais affirmer des vérités mais ce n'étaient que des excuses à ma faiblesse

 

Je croyais ma mère dépourvue de sensualité mais c'est une tartuferie de ma part

 

Je croyais être un aventurier mystique mais je ne suis qu'un pantouflard misanthrope

 

Je croyais en une Europe sociale mais les revendications des pêcheurs des paysans et le résultat des référendums me démentent

 

Je croyais que les allemands l'emporteraient mais se sont les espagnoles qui gagnent la Coupe d'Europe

 

Je croyais que le sol se dérobait sous mes pieds mais ce n'était que le reflux des vagues

 

Je croyais que tous les flics étaient des abrutis mais c'est un commissaire de police qui devint mon meilleur ami

 

Je croyais que les filles sortaient avec les garçons par narcissisme mais Rosette vraiment eut un sentiment pour moi

 

Je croyais que les moines tibétains étaient pacifiques mais ils se battent pour défendre leurs droits

 

Je croyais aux pouvoirs de Superman mais la mort d'un enfant qui se jeta par la fenêtre en se croyant Superman me fit changer d'avis

 

Je croyais en Dieu mais Dieu croit-il en moi ?

 

Je croyais en la présence de mon père mais sa maladie me l'a arraché trop vite des bras

 

Je croyais en la pureté des eaux du Gange mais les scientifiques attestent que c'est le fleuve le plus pollué de la planète

 

Je croyais en la vertu sublimatoire de l'art mais ce n'est qu'une opinion complètement subjective

 

Je croyais en la droiture des adultes mais les grandes personnes mon déçu

 

Je croyais voir un monstre frapper à la fenêtre mais ce n'était que la figure du Père Noël commençant sa distribution de jouets

 

Je croyais que mon cheval de bois à bascule était gigantesque mais il pouvait se ranger sans peine sous la table

 

Je croyais superbement en une société communiste mais en  1989 survint la chute du mur de Berlin

 

Je croyais qu'il tirait à blanc sur la foule mais le militaire blessa grièvement dix sept personnes lors de sa démonstration

 

Je croyais au talent de nos artistes mais ils n'ont pas su évoluer avec leur temps  

 

Je croyais que la gauche nous ferait une télé sans pub mais c'est la droite qui s'empare de l'affaire

 

Je croyais que les dentistes étaient des gens respectables mais l'un d'eux fut condamné parce qu'il caressait les cuisses de ses patientes

 

Je croyais que les femmes en pinçaient drôlement pour l'acteur Brad Pitt mais il fut observé que leur cœur battait plus fortement devant une crème brûlée ou une tarte au chocolat truffé

 

Je croyais voir arriver l'heure de ma retraite mais je dois rempiler encore pour huit trimestres à cause du nouveau gouvernement

 

Je croyais en la beauté du diable mais le cours des événements a modifié cette conviction

 

Je croyais en la démarche singulière de Peter Handke mais malgré ses positions pro-serbes il reste un écrivain hors paire

 

Je croyais au mouvement de l'anaphore mais l'anaphore joyeuse ne m'amène que déception

 

Je croyais que mon directeur appréciait mon travail mais son hypocrisie m'enleva cette illusion

 

Je croyais en la rigueur d'une forme mais j'aime l'éprouver jusqu'à son implosion

 

Je croyais la classe ouvrière plus combative mais une étude démontre que plus le patron est bel homme moins il reçoit de demandes d'augmentation de salaire et ses employés supportent mieux le stress

 

Je croyais la blonditude impérissable mais des généticiens allemands ont prédit que les spécimens d'humanoïdes blonds ne dépasseraient pas l'an 2000

 

Je croyais à la philosophie de l'étonnement mais il faudrait se rincer le cerveau devant chaque évidence

 

Je croyais en la probité de la médecine mais un jour un chirurgien interrompit son opération pour aller déposer un chèque à sa banque avant la fermeture

 

Je croyais en l'infini de la vie mais un soir j'embrassai le front glacé de ma grand-mère sur son lit de mort

 

Je croyais au principe de précaution de la science mais un chercheur suédois se brûla le pénis et le scrotum alors qu'il travaillait à son ordinateur sur ses genoux

 

Je croyais que écrire était futile mais les mots te représentent

 

Je croyais à l'imparfait mais cependant néanmoins toutefois pourtant une conjonction peut opposer un autre temps vécu

 

Je croyais que la bonne de la maison pleurnichait mais ce n'était que ma mère qui déchaînait sa colère sur elle

 

Je croyais que notre corps était un chef d'œuvre mais il pourrit il sent mauvais et il engendre la barbarie

 

Je croyais que Riton allait pêcher la truite mais ma mère tricotait sur le rivage

 

Je croyais que le soleil déclinait mais je m'ennuyais forcément à manger de l'herbe

 

Je croyais que l'orage éclaterait mais Riton ne revenait pas mais l'orage éclata

 

Je croyais que ma mère me chercherait mais les poissons commençaient à mordre

 

Je croyais que les poissons tombaient du ciel mais je ne savais pas conduire une voiture mécanique et je croyais que Riton escaladerait les nuages pour rentrer dans le ciel

 

Je croyais ma mère partie abandonnant son tricot

 

Je le croyais mais c'était une impression rien ne bougeait dans l'herbe sauf moi qui m'illusionnait

 

Je croyais que Riton était mon père mais ce n'était que Riton

 

Je croyais que ma mère n'était pas ma mère mais ma mère était vraiment ma mère

 

Je croyais devenir écrivain mais je devins écrivain

 

Je croyais être un enfant unique mais je n'étais pas orphelin

 

Je croyais détenir les foudres de Zeus mais je n'avais que la toison d'un éphèbe

 

Je croyais aux histoires hybrides morcelées inachevées mais seule l'intrigue intéresse

 

Je croyais nos souvenirs d'enfance indolores mais ils fondent notre mythologie personnelle

 

Je croyais qu'elle s'appelait Anaphore mais elle s'appelait Anaphore et je l'appelais pour entamer chacune de mes phrases qu'elle faisait éclore aussi facilement qu'une fleur mais je remerciai Anaphore aussi symboliquement qu'une femme mais tout le monde peut ne pas apprécier l'anaphore

 

Je croyais cela mais il en sera autrement .

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :