Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


J'étais logée rue de la Loge,

Je gagnais ma vie rue des Gagne-Petit.

Tu faisais la manche rue du Chapeau Rouge,

Je t'ai jeté des pièces rue de la Monnaie.

On s'est aimé rue du Four des Flammes,

D'un amour brûlant rue des Etuves.

On faisait des projets rue de l'Espérou,

Remerciant le ciel rue de la Merci.

Un anneau d'argent un doigt rue de l'Argenterie,

Pour l'amour toujours rue du Beau Soleil.

Quelle mouche t'a piquée rue de l'Aiguillerie?

On s'est querellés, rue du Bras de Fer.

Tu m'as jeté une lettre rue de l'Ancien Courrier

Et tu m'as quittée rue du petit Train.

J'ai voulu te tuer rue de l'Abbé de l'Epée,

Finie la comédie, Place de la Comédie.

J'ai versé des larmes amères rue d'Aigrefeuille.

J'étais vraiment paumée rue du Jeu de Paume.

Mais quand j'ai vu Bernard, rue Bernard Délicieux.

Mon coeur s'est remis à chanter rue du Triolet.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :