Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


On croit qu’on va pouvoir passer à la trappe certains sentiments, certains souvenirs… Mais ceux-ci nous rattrapent. Les pensées, les discours esthètes sur les questions de vie et de mort n’y peuvent rien changer… La mémoire vacille, bien sûr, chaque jour un peu plus, mais un beau jour elle nous revient en pleine figure. Au moment où on s’y attend le moins. Au détour d’une rue, là, dans notre quartier, sur une route de printemps ordinaire, le passé resurgit… Dans une fleur, une odeur, un regard...

 

Et nous voilà envahi. Tenant notre cœur à deux mains comme un gros colis trop lourd à porter ; lourd d’émotions si intenses : on a cru le voir, le retrouver ! Celui qui était perdu… L’étrange sensation… Ce visage, il lui ressemblait tant !

 

C’est comme un Signe, qui nous transperce… L’Amour ! L’amour est donc toujours présent, intacte, prêt à se rallumer comme une petite braise cachée sous la cendre ; aussi vif ; plus vif… Une chaleur !

 

L’instant d’après, tout s’évanouit à nouveau. Rentré à la maison, on tire les volets, comme à l’accoutumée, on allume la télé, on met l’éternelle vidéo mièvre qui nous fera verser quelques larmes sur les malheurs d’autrui, ou celle de karaté qui nous endormira à coup sur….

Oublier. Tenter doublier. C’est si facile…. Notre dos, notre ventre, notre varice vous font souffrir, mais au fond, nous en sommes satisfaits. S’enfermer dans sa souffrance, se lamenter sur son sort :

bon moyen de se modeler une carapace d’indifférence face au souvenir de cet amour perdu.

 

Tout, plutôt que s’apercevoir qu’il est toujours vivant, toujours souffrant, et si proche…

 

Refuser le désordre de l’amour. Déposer sur le seuil ce cœur trop lourd.

Vouloir l’étouffer, le piétiner, le réduite en poussière… Le recouvrir d’une épaisse couche de plâtre… une surface lisse et froide de matière plastique, insensible, imperméable… Désirer de toute son âme un cœur tout neuf, froid et dur, comme une pièce de monnaie impersonnelle, en échange de la paix…

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :