Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Il y a ceux qui cognent

Et  profondément blessent

Il y a ceux qui bercent

Et sont comme une caresse

Il y a ceux qui brillent

Et font surgir, la nuit

D’anciennes galaxies.

 

Il y a ceux qui choquent

Par leur folle injustice

Il y a ceux qui tuent

Sans vous donner la chance

De jamais vous défendre.

 

Il y a ceux qui poussent

Aux lames des couteaux

Il y a ceux qui coûtent

Le prix de nos aveux

Il y a ceux qui pèsent

Le poids de nos barreaux.

 

Il y a ceux qui chantent

Les passions les envies

La douleur de l’absence

La douceur de la vie.

 

Puis il y a tes mots

TES MOTS

Qui se posent sur moi

Comme un essaim d’oiseaux

Impatients et gourmands.

 

Puis il y a ta voix

TA VOIX

Dont les enharmoniques

Se jettent dans les rets

Tendus par mon amour.

 

Ces petits mots légers

Un à un pris au piège

Qui tissent lentement

Le filet de nos jours

Pour habiller de soie

Nos futures aurores

Et nos vivants printemps

Autour de mon silence.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :