Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans ma petite chambre capitonnée

Les voix ne viennent plus me hanter

Les murs sont beaucoup trop épais

Je peux enfin m’entendre penser

 

Dans ma petite chambre capitonnée,

Les voix ne peuvent plus me faire peur

Les médicaments calment mes pleurs

Je me sens enfin un peu apaisé

 

Dans ma petite chambre capitonnée

Où les docteurs m’ont enfermé

Je n’entends plus aucune voix

Mais il y a quelqu’un que je vois

 

Il s’assoit en silence sur mon lit

Et me regarde sans faire un bruit

Il ne dit rien mais je sais qu’il est là

Il me fait peur, bien plus que les voix

 

Avant ma chambre capitonnée

Quand les voix encore me parlaient

J’ai pris de l’essence et j’ai incendié

Ma maison pour faire un grand brasier

 

Avant ma chambre capitonnée

Ainsi que les voix me l’ordonnaient

Par le feu j’ai exécuté froidement

Ma famille qui dormait paisiblement

 

Avant ma chambre capitonnée

Quand j’étais fou mais que je l’ignorais

Je vous ai tous tués, Marie, maman et toi

Je vous ai tous tués pour faire taire les voix

 

Je sais que j’ai été un méchant garçon,

Et que je mérite une grosse punition

Mais papa tu es mort, tu ne devrais pas être là,

Laisse moi je t’en prie, je ne recommencerai pas.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :