Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Nuit acagnardée

au creux d’un oreiller

nuit roulée en boule

sur mes rêves troublés

dort en chien de fusil.

 

Nuit paresseuse

nuit automate

clone des autres nuits

nuit vidée de ses étangs

une larme en suspens

dans l’apesanteur de ma vie.

 

Tandis que la

clepsydre nuit

compte ses heures

je me délite

et flotte

sans trouver un appui

entre deux infinis.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :