Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un croissant de lune fait de la résistance devant la lumière vive d’un lampadaire. Il est minuit. Les vibrations de la circulation font trembler ces deux images, mouvantes, fragiles lumières dans le noir de la nuit, flammes vacillant dans l’eau d’une flaque. Spectacle vivant.

 

Je réprime un bâillement, il est tard et j’ai sommeil. Pas un sou devant moi, mais Dame Providence est là : dans l’eau scintille un troisième éclat, doré.

 

Je saute dans la flaque comme l’enfant que j’ai été pour y chercher, en pêche miraculeuse, la pièce qui brille à la lumière conjuguée de l’astre lunaire et de la fée électricité.

 

Une pièce pour un café. Ma nuit sera longue.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :