Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

— Allez, applique-toi, nom d’un chien ! Fais ressortir la voix supérieure ! C’est si difficile que ça d’appuyer un peu plus ton 3ème, 4ème et 5ème doigt sur ce malheureux clavier ?? C’est pas si sorcier quand même ??!!

— J’essaye, Monsieur…

— « J’essaye, j’essaye » !!!! Ah si Mozart s’était contenté d’essayer….Mais enfin, si tu ne diminues pas la pression du pouce et de l’index de ta main droite, comment veux-tu que les voix supérieures ressortent !

— Oui, et… heu, et ma main gauche… ?

— Ta main gauche, ta main gauche ! Je t’ai dit cent fois qu’elle doit être légèrement plus soutenue que la voix du milieu ! Où est le problème à la fin ???? Tu finis par me rendre fou, par m’embrouiller moi-même !! Jamais personne n’a eu autant de mal que toi avec cette fichue fugue à cinq voix de Bach ! Parfois je me demande… !!!!

— Mais Monsieur, pour jouer cinq voix, il me faudrait au moins... trois mains !

— Maintenant : les âneries !!! Bon, et bien puisque c’est comme ça, c’est terminé pour aujourd’hui, tu m’énerves trop ! Et je te conseille de chanter chaque voix séparément à la maison, en jouant chacune des autres parties jusqu’à ce que cela rentre dans ta caboche de…!! Et la prochaine fois, tâche que cette malheureuse fugue soit AUDIBLE, sinon… !!!!!
 

Frédéric quitte la pièce, la tête basse.

Comme d’habitude.

Seize ans…

Il vient tout juste de quitter le lycée.

Pour se consacrer à la musique.

Toute une vie devant soi.

Une vie de pianiste, à raison de sept heures de travail par jour ; quand ce n’est pas huit….

Mais cette fois, en prenant le chemin de la maison, son cœur est si gros, si lourd …. A l’idée d’entendre dans la bouche de sa mère l’éternelle question : « commet s’est passée ta leçon aujourd’hui ? », Frédéric sent le courage lui manquer.

Cet espoir qui chante dans sa voix et brille dans les yeux de sa mère quand elle pose cette question… non, décidément aujourd’hui, c’est trop dur !

Alors il  a marché. Longtemps, dans la ville. Sans but, ses doigts nerveux dans ses poches, gelés...

Il s’est arrêté devant un café.

Seize ans... Le laissera-t-on commander une bière ? Soudain, il a envie de savoir… Il parait qu’il fait plus que son âge avec sa jeune barbe qu’il a laissé pousser, pour ressembler à…
 

Au moins un panaché ? Cette délicieuse boisson que lui avait offert son père, le jour de ses quatorze ans ; juste avant de…

Il  a poussé la porte du bar.

Et commandé une bière.

Ça  a marché !! Le garçon ne lui même pas demandé son âge.

Il en est à sa troisième. Il se sent mieux tout à coup. L’alcool le grise doucement et c’est une sensation merveilleusement agréable.

Il pense à son père.

Il croit le voir, là…

Mieux : il a l‘impression d’être lui, de s’être glissé dans la peau de son père…

Et là, il entend la musique.

Bach…

Bach qui se met à chanter dans sa tête, comme jamais…. Une fugue limpide, facile ! Cinq voix d’anges qui caressent son âme, et le chatouillent… jusqu’au bout des doigts ! Pas de doute, il sent la musique dans ses doigts ! Plus aucun effort, plus de crispation, plus aucun mélange dans sa tête...

Son professeur avait donc raison : les cinq voix se chevauchent sans heurt, se complètent en une seule et même harmonie céleste…!!

Il regarde ses doigts en train de tapoter sur la table…

Et l,à quelque chose lui semble, d’abord, bizarre…

Que se passe-t-il ?

Que lui arrive-til ??

Mimant joyeusement la musique muette de Bach, les…trois, quatre, cinq - que dis-je ? - les SIX, SETP doigts de la main de chacune de ses mains tapotent doucement sur la table du bar !!!

Vite, il a eu le réflexe de cacher ses toutes nouvelle mains dans ses poches...! Puis il s'est levé précitament, en courant comme un fou jusqu’à la maison !
 

Sa mère fut très surprise de voir son fils se jeter sur son piano sans un bonjour, criant à tue-tête :

— Maman, regarde, je suis sauvé ! Tout va devenir facile pour moi maintenant, un miracle s’est produit, regarde maman ! Écoute ! Je vais jouer Bach comme personne maintenant, mieux que tout le monde !!!!
 

Et depuis ce jour, deux fois par semaine, sa mère rend visite à son fils au centre hospitalier où Frédéric a été interné pour délire paranoïaque, doublé d’un début de schizophrénie...

Voix récurrentes… et tout le tra la la.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :