Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petit matin du solstice d'hiver, froid et glacé. Hier, Bruno a voulu me revoir. Pourquoi? Il y a si longtemps qu'il est parti.

Malgré ma constance en amour et ma peine, il a bien fallu l'oublier et continuer à vivre. Sans lui. Maintenant, j'ai presque égaré son visage dans le fond de ma mémoire.

Et toi, Bruno, reconnaîtras-tu le minois de lutin que tu aimais tant dans les traits tranquilles et un peu fatigués reflétés par mon miroir?

Je me souviens. On allumait sur la grève un fagot de bois et des pommes de pins qui sentaient bon la résine. tu grattais ta guitare d'un air rêveur. Je me glissais contre toi : "Bruno, rejoue-moi encore ta sérénade préférée". Et tandis que les notes glissaient sous tes doigts comme des perles, j'écoutais le son de ta voix un peu estompé par le bruit de l'océan.

Petit à petit, le canevas de ma mémoire se tisse. Pourquoi lutter contre le souvenir de mon grand amour? Non, je ne vais pas le garder enfermé dans mon escarcelle. Oh oui! Bruno. Je veux te revoir et à nouveau goûter le bonheur de ta présence, de ton sourire, écouter ta voix, tes paroles, comme autant de friandises.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :