Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai doucement ,déposé mes lunettes sur le journal et dans une
profonde inspiration,j'ai fermé les yeux.
Fermer les yeux sur les mariés de la première page.Sur les gains
fabuleux du loto.Sur toutes ces publicités envahissantes et tellement
tentantes.Pardon,car durant cet instant d'inconscience ,j'ai gardé les
yeux clos ,sur la violence urbaine,sur les guerres dévastatrices,sur
les maladies incurables.
Car submergée par ma vie privé ,égoïstement---lachement,j'ai expirée
cette grande fatigue ,qui me pèse.
Bien sur,se ne fut qu'un instant.Quelques minutes pour reprendre mon
souffle et---sans pudeur,laisser couler une larme de lassitude.
J'ai rouvert les yeux,mes lunettes semblaient me regarder .Je les
aient ajusté sur mon nez et j'ai parcouru le journal.Bizarre,mes
verres étaient embués!


Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :