Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un vent glacial accompagné d’une pluie dense faisait tanguer dans tous les sens la coque dans laquelle avait pris place André. En jouant à cache cache en bordure de plage avec ses cousins, il avait eu la mauvaise idée de se cacher dans la barque en bois à la cabine en forme de triangle, fabrication maison, elle son charme. La corde par laquelle était amarrée la barcasse céda suite à une violente rafale. Tapi à l’intérieur de la cabine pour ne pas être vu, il ne s’était  aperçu de rien. Ayant passé une nuit désastreuse à tousser il s’endormit et ne vit pas de suite qu’il était en plein milieu de l’océan. Une lame plus forte et plus orgueilleuse que les autres se dressa et projeta la coque de plus en plus loin. André sorti effrayé de sa cachette et poussa un cri d’effroi. Au loin une île avait remplacé le vieux port du village. Il panique et attrape une rame, mais peine perdue des vents contraires le poussait de plus en plus vers ce bout de terre. Puis le trou noir. Il se réveilla sur le sable la barque non loin retournée sur la plage.

Un attroupement de personnes style indigènes s’élancère vers lui. Une femme attendrie par son bras en sang parla à un homme d’un langage indescriptible. Il souleva André et parti en direction du village. C’était une civilisation bizarre, ils se mirent à danser autour de lui avec des gestes de révoltés . La jeune femme me fit rentrer dans sa cabane et me soigna avec des herbes qu’elle avait mélangées avec une patte jaunâtre dont la recette se trouvait dans un vieux manuscrit du style Grimoire. Elle entoura ma plait d’un foulard mauve et comme pour m’apaiser elle joua d’un instrument à bois de forme ovale et je reconnu de suite un ocarina. Mon grand père à l’occasion de ses voyages en apporta un qu’il avait mit sur la cheminée en déco.

Puis dans un moment de coquetterie croyant que je dormais, elle saisit son miroir et se lissa ses longs cheveux noirs avec un peigne en bois. Et, pour respecter son intimité je me rendormis puis soudain mon réveille sonna.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :