Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Euxane avait trouvé refuge dans la taverne de son ami Elérius. Elle s’était installée près de la cheminée, mais le feu brûlant dans l’âtre n’arrivait pas à la détendre. Elle se savait entourée d’amis et de personnes de confiance, pourtant son instinct lui recommandait de se montrer prudente. La jeune femme ne voulait pas que l’on puisse deviner le trouble et l’agitation, qui l’habitaient en ce moment précis. Elle sentait les battements de son cœur s’affoler. Elle avait à la fois envie de rire et de pleurer. Une idée fixe ne la quittait pas: Uriel était de retour. Uriel, son ami d‘enfance, Uriel en qui elle avait toujours eu confiance.

Tilia était partie le chercher. Il ne lui restait plus qu’à attendre et espérer. Elle tremblait légèrement, sous le choc que lui procurait cette rencontre inattendue. Elle avait pourtant réussi à contrôler ses émotions face au jeune homme. Elle ne s’était pas arrêtée pour lui parler, cela n’aurait pas été prudent. Elle n’aurait fait qu’attirer l’attention sur eux et les espions de Stansey étaient partout en ville. Elle avait préféré s’éclipser sans même lui adresser un regard. L’éclair d’incompréhension qu’elle avait lu sur le visage de son ami lui avait assené un coup au coeur. C’était vraiment douloureux de le retrouver dans ces conditions. Mais elle savait que c‘était la seule attitude à adopter dans de telles circonstances. Tilia saurait se montrer discrète, c’était un don chez elle. La fillette avait l’art de se faire toute petite et de passer inaperçue. Après tout, qui se méfie d’une enfant?

La jeune femme essaya de contrôler le tremblement qui l’étreignait. Pour se donner une contenance, elle prit la tasse de vin chaud qu’Ersa avait déposée sur la table, quelques secondes plus tôt. En la servant, son amie lui avait lancé un regard interrogateur. Elle la connaissait trop bien pour ne pas voir que quelque chose la perturbait. Euxane lui avait répondu d’un sourire, pour la rassurer. Elle n’avait pas envie de lui parler pour l’instant. Elle voulait juste savourer le souffle de l’espoir qu‘elle sentait renaître en elle. Avec Uriel à ses côtés, tout pourrait peut être changer...

Euxane n’avait plus qu’à attendre. Il fallait espérer que la Tilia trouve Uriel avant qu’il ne retourne chez lui, avant qu’il ne pose des questions sur sa famille et avant qu’il ne croise sur sa route d’un des gardes de Stancey. Mais la fillette l’avait-elle trouvé? Avait-il accepté de la suivre? L’inquiétude commençait déjà à œuvrer. Agissant sournoisement, elle rongeait le peu d’espérance qu’Euxane avait réussi à se forger. Les questions se bousculaient dans sa tête, martelant cruellement son esprit de doutes et d’amertume: l’avait-il réellement reconnu? Pourrait-il l’aider? Et s’il refusait de prendre parti dans la bataille qui l‘opposait, elle et les siens au tout puissant Stancey?

La porte de la taverne s’ouvrit, laissant s’engouffrer une forte bourrasque de vent, porteur d’humidité et peut-être des réponses à ses questions.
 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :