Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous,

Voici les deux nouvelles propositions du mois d'octobre :

 

Proposition 195 : Sous la casquette

L’idée est la suivante : vous trouvez un vêtement (casquette, chemise, veste…). Tout en essayant de passer très vite sur la description complète du tissu, vous construirez un texte en invoquant les sensations/émotions que vous procure ce vêtement. Vous utiliserez les sens du toucher, de l’odorat ou tout autre sens que vous trouverez pertinent tout en tentant de vous faire une idée de son/sa propriétaire (qui est-il/elle ? où vit-il/elle ? …). Les éléments essentiels à insérer dans votre texte seront les verbes de perception et les figures de style. Ne rendez pas votre tablier, au contraire, retroussez vos manches !

 

Proposition 196 - Du pitch au synopsis

Quand on y réfléchit, le pitch du film Titanic est très simple : Une histoire d'amour entre deux êtres que tout oppose socialement, sur le paquebot du Titanic, la veille de son naufrage, en 1912.

C'est court, concis, et cela pose en même temps le contexte historique.

Après le pitch, vient le synopsis, un résumé un peu plus complet de votre histoire, pouvant aller jusqu’à une page et demie. Il va, quant à lui, structurer votre scénario en trois grands actes : début, milieu et fin. En fait, on peut y retrouver les grandes lignes de la construction d'un roman (au début le pitch était plutôt utilisé pour les scenarii de films). Le but n’est pas de travailler le style ni la forme, mais de travailler le fond, la crédibilité, la cohérence et l’intérêt. Il est rédigé au présent de l'indicatif, dans un style simple.

Pour résumer, un bon synopsis, c’est l’assurance de partir sur une bonne base. Ce qu’il faut d’abord trouver, c’est le pitch de l’histoire : De quoi ça va parler ? A quelle époque et où cela se passe ? Qui sont les personnages principaux ? Que va-t-il leur arriver ?

Si vous n’arrivez pas à trouver votre propre synopsis, n’hésitez pas à faire celui du livre que vous venez de finir de lire ou d’un livre qui vous a plu. Mais essayez tout de même, comme pour le Titanic, d’inventer un pitch simple et concis et ensuite de passer au synopsis. N’oubliez pas que celui-ci doit permettre à l’éditeur de décider s’il va lire (ou faire lire) votre manuscrit ou s’il l’écarte. Le synopsis nécessite donc de révéler la fin de votre intrigue et son texte doit donc être « vendeur ». Pour vous, futur auteur, l’enjeu est donc de taille. Saurez-vous le relever ?

 

Bonne écriture,

Nanou

 

Tag(s) : #Propositions antérieures
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :