Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On a fermé les nuages

On a fermé les routes de trop d’herbes

On a clos les rivières

Interdit les nuages.

 

Ils ont d’autres temps, promis d’autres forêts,

Promis d’autres libres cabanes...

Ils ont oublié l’essentiel...

 

Mais donnez-leur le laisser passer..

Une demi-heure une heure

Des minutes dérobées

Des minutes_ jouissance

Car interdites.

Donnez-leur le "laissez passer"

Et levez les yeux.

 

Oubliez l'asphalte les panneaux les masques les regards de peur les gants

 

Contemplez les fenêtres

Ah les fenêtres...

C’est étrange, presque toutes sont entrouvertes

Où demis fermées :

Bleu vif, gris écaille, vitre nue et invisible, demi persiennes avec l iris au milieu, linge étendu et un enfant derrière...

Et on oublie ses pas lourds et interdits et on s’imagine

Combien de jeux moqueurs

De siestes infinies

De corps à corps avec un millénaire à explorer...

Combien de livres ouverts

À la plage miraculeuse

D émissions d’enfance oubliées

Zorro, tintin, samsam, ....

Où le rire diffuse...

S osé.

 

Ah ces fenêtres

Sans géranium

Avec ou sans voiles,

 

Elles restent le seuil

À ne jamais franchir et

Où tout peut s’imaginer...

 

Ouvrons les fenêtres les rideaux les persiennes les étendages.

 

Seul le bleu du ciel

Entrera

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :