Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Miroir aux reflets de sable chaud

 

Magnifique terre où l’onde devient

 

Monde aux milliards d’humains

 

Merveilleuse oasis au soleil

 

Merveille vénitienne cachée au loin…

 

 

 

Mièvreries rencontrées

 

Mourantes sous les palmiers au vent

 

Méritiez-vous ces grossièretés avilissantes

 

Misérables hécatombes planétaires

 

Morbide tombeau de richesses somptueuses

 

Mouroir temporaire devenu putride...

 

 

Mensonges à vous qui êtes le chant

 

M’étiez-vous cher alors que près du doute

 

Mémoire aux souvenirs évanescents

 

Miroite le vivre vide de la chaleur

 

Même absente de mon cœur solitaire

 

M’imaginez-vous alors

 

M’émerveiller devant les convoitises

 

Mêmes moribondes des oreilles avides....

 

 

 

Merveilleuses extensions vers l’autre

 

Moitié de moi-même je vous vois voyager

 

Montant l’écume au-delà des mers

 

Murs de verre

 

Mastodonte océan d’amertume

 

Mitan du jour

 

Murmures comme bruissements de vagues

 

Morts avant que d’être venus s’alanguir

 

Misérables carcasses sur les plages offertes

 

Mots abandonnés sur l’ardoise

 

Maux du temps perdu

 

Maudits au regard des générations futures.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :