Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les miroirs réfléchissent avant de nous renvoyer notre image

Nous sommes le reflet de leur pensée

 

Sur la paroi lisse de glace

Des ombres passent glissent et s’effacent,

Nos semblables,

Insaisissables,

Pauvres Narcisses !

 Qui s’angoissent

De n’être qu’ombres glissant à la surface

De la paroi de glace lisse

De la psyché

 

Suis-je ce visage qui grimace

Et crie

« Libera me ! » ?

Il faudra bien qu’à la fin je trépasse

Au-delà

Des miroirs illusoires

A la tombée du soir

S’ouvre la porte de glace

Par où entre et sort

La mort…

« Libera me ! »

Crie l’âme emprisonnée

De la psyché

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :