Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez tous bien en cette période un peu particulière que nous vivons actuellement, ainsi que vos familles. J’ai décidé de lancer un sujet en rapport avec ce que nous vivons et un autre plus léger, histoire de nous changer les idées et de vivre au mieux cette période de confinement.

Laissons place à notre imaginaire, et laissons-nous porter par nos plumes. Tant qu’à être confinés, profitons-en pour redécouvrir les grands chefs-d’œuvre, la poésie et l’art en général. Les mots frappent à votre fenêtre, laissez-les rentrer.

Je pense à vous très fort et vous embrasse,

Nanou

 

Proposition 184 - Au-delà des fenêtres

Pour savoir ce qui se passe dans le monde en période de confinement, il y a la radio et les réseaux sociaux. Pour savoir ce qui se passe dans la rue, ou dans les champs il y a les fenêtres. Et nous n’apercevons pas ou n’entendons pas forcément les mêmes choses qu’avant, confinés dans nos intérieurs. Le silence de la ville est pesant, et en même temps, nous pouvons distinguer ou remarquer des choses que nous avions oubliées. La campagne nous parait suspendue, et pourtant la vie dehors continue. Racontez, choisissez bien les mots de sorte que le lecteur ressente ce que vous voyez ou que vous entendez comme s’il y était. Il y a bien encore quelques passants, quelques voisins qui sortent quand même, quelques animaux errants. Le lecteur doit ressentir votre état d’âme au moment où vous observez l’extérieur. Peut-être même que celui-ci se reflétera dans le paysage et le transformera. Faites appel à tous vos sens.

Vous pouvez nous le conter sous forme de poème ou de prose.

Quelques références :

Reverdy, « Il reste toujours quelque chose »

Baudelaire, «Les fenêtres »

Paul Verlaine, « Le ciel est, par-dessus… », texte écrit de sa cellule à la prison

 

Proposition 185 - Savez-vous ce qui est comique ?

 

Savez-vous ce qui est comique ?

Une oie qui joue de la musique,

Un pou qui parle du Mexique,

Un bœuf retournant l'as de pique,

Un clown qui n'est pas dans un cirque,

Un âne chantant tout un cantique,

Un loir champion olympique.

 

Mais ce qui est le plus comique,

C'est d'entendre un petit moustique

Répéter son arithmétique.

 

A la manière de Maurice Carême, je vous propose de faire une liste poétique de ce qui est comique, en respectant bien évidemment les rimes en « ique ». Et pour ouvrir la porte un peu plus grande, vous pouvez également écrire « ce qui est magnifique », « ce qui est beau », ce qui est « gai », etc.., toujours en respectant bien les rimes de l’adjectif que vous aurez choisi (attention, celui-ci doit être impérativement optimiste, l’idée étant de nous faire un peu sourire) ….

A vos plumes,

Nanou

 

Tag(s) : #Propositions antérieures
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :