Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cri aigu de la sitelle alerta le petit peuple des passereaux : charbonnières, mésanges bleues, huppées, nonnettes, pipits et chardonnerets affluèrent en vols légers vers le grand chêne vert dominant la maison : "Ils sont là ! Ils arrivent !"

Et en effet la voiture s'engageait au bas du chemin : ils arrivaient !

Tendus. Anxieux.

Retrouveraient-ils la maison, fidèle à leur souvenir, comme ils l'avaient quittée, trois mois plus tôt ?

Ou seraient-ils à jamais perdus, déracinés, condamnés à errer pour l'éternité dans les cercles sans fin de la perdition ?

La voilà. La maison.

L'intense pépiement des oiseaux familiers.

Devant la porte, un superbe solanum enrubanné les attendait. A ses pieds, un smiley radieux sur papier glacé, et ces quatre mots, en énormes caractères : "BON RETOUR CHEZ VOUS !"

 

Merci les amis.

Bonjour les oiseaux.

Bonjour la maison.

Bonjour la vie.

Carpe diem !

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :