Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

« Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré. Les poètes ont toujours de grandes marges blanches, de grandes marges de silence où la mémoire ardente se consume pour recréer un délire sans passé... On rêve sur un poème comme on rêve sur un être. »

Paul Eluard

 

« La terre est bleue comme une orange »

Le titre de ce poème de Paul Eluard n’est pas aussi absurde qu’il n’y parait : la couleur bleue renvoie aux yeux de Gala, le grand amour de Paul Eluard, et la couleur orange, à ses cheveux. Le poète associe sa muse à la terre à travers leur forme sphérique : la terre, Gala, l’orange se rejoignent dans une rondeur commune. Une magnifique métaphore en quelques mots !

 

Pour cette 167ème proposition je vous demande d’écrire une ode à l’amour en faisant une analogie entre la femme et la terre, en l’associant à la nature.

 

Pour vous aider, imprégnez-vous du recueil « l’amour la poésie » de Paul Eluard, dans lequel vous retrouverez l’amour, la poésie et la liberté. N’hésitez pas à utiliser comparaisons et métaphores ! Dans « La terre est bleue comme une orange »,  Eluard s’est libéré des contraintes d’écriture (pas de rimes, de ponctuation et parfois même aucun verbe !). Libérez-vous, écrivez comme vous le sentez, faîtes-nous rêver !

Une seule contrainte à respecter : l’association femme-terre-nature.

 

Bonne écriture,

Nanou

 

 

Tag(s) : #Propositions antérieures
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :