Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une immense licorne turquoise pailletée, elle brille de mille feux et s'impose en toute impunité sur mon dos fatigué. Une fantaisie encombrante qui exclue la discrétion et l’élégance et ne saurait devenir le petit allié du quotidien. Oh non ! C’est le petit gilet noir cintré qui ne quitte pas mon sac à main et m’accompagne la journée au travail ou le soir au restaurant. Une évidence... je suis quelqu'un d'importance raisonnable et je ne suis guère excentrique.

La licorne reste accrochée au coin des portes serviettes dans la salle de bain. Le soir, quand la nuit tombe, après une douche chaude qui fait oublier les soucis de la journée, je la retrouve presque avec surprise. Jamais je ne la mets volontairement. Je n'y pense pas. Elle est toujours là, après avoir enfilé des habits d'intérieur, elle s'impose. Avec sa matière toute douce et sa couleur légèrement perlée, ce gilet à capuche se marie avec tous mes vêtements de la maison. Pas un jour sans elle, mon fidèle réconfort du soir. Deux poches douces pour y glisser les mains quand il fait froid, une capuche légère quand au petit matin la maison est glacée : une véritable amie.

Cette compagne, vous ne me croirez pas, mais figurez-vous qu'on me l'a volée !

Est-ce la licorne colorée, celle que je ne voyais jamais car toujours derrière moi ?  Ou la douceur de cette veste ? Sa couleur délicate ? Je ne le saurais pas. Toujours est-il que deux petites mains dodues s'y sont accrochées avec force un soir d'orage et n'ont pas voulu la lâcher.

Avec un petit pincement au cœur et un soupçon d'esprit de sacrifice j'ai fait glisser les manches de ma tendre compagne et mon bébé ravi s'en est emparé, se pelotonnant contre elle confortablement.

Mon dieu qu'elle m’a manqué cette première fois ! Et toutes les fois suivantes, car sa magie a opéré et bébé ne l'a plus jamais lâchée...

Je crois même que la jolie licorne m'a fait un clin d'œil le jour où ma fille a fait son entrée à la crèche en serrant une douce manche grise contre elle.

 

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :