Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Poudre insipide,

Mes mains coquelicots t'ont déversée par-dessus le bastingage.

Je marche sans souliers, gourmandise de mon corps,

Pour cette liberté, sans conditionnement.

Naine, une mouette piaille,

Au-dessus de ma tête, son vol dessine un grand huit.

Une timbale, que le roulis déplace, heurte mon pied,

Le ciel, à nouveau pur,

Je me permets d’espérer.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :