Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C’était un homme à fable, qui ne payait pas de mine tant il était économe.

Inventeur à ses heures, il avait conçu, pour son rafiot, un moteur à combustion lente alimenté par un poêle à piston. L’ensemble était ingénieux, assemblé afin de fendre l’écume des jours tout en restant au sec, il pouvait naviguer des heures durant, par grand vent, sans risquer de mouiller son couvre-chef, pour cela il fallait avoir le pied de braise et le regard marin afin de le manœuvrer avec dextérité, aptitude qui n’est pas donnée à tout le monde, elle lui avait été transmise par ses pairs.

Très jeune, il avait perdu le sien car il faut bien admettre que dans cette famille la mer ne fait jamais de cadeau.

Il se heurtait à un problème insurmontable, la fumée nausée abonde à l’arrière de la nef en laissant une traînée grisâtre dans son sillage, faisait fuir les investisseurs pot en ciel, ce qui faisait la hune du journal local.

Depuis, ne se sentant plus en odeur de sainteté, il erre sur l’eau, séant, à la recherche d’un port d’attache ou il pourrait jeter l’encre avec laquelle il dessina les plans de son ingénieuse fumisterie flottante.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :