Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je suis un petit clou mal enfoncé,

Tout tordu et très stressé.

Ne comptez pas sur moi

Pour supporter le moindre poids !

J'aurais pu faire une longue carrière

Dans un très joli mur de pierres.

Mais je suis logé dans du contre-plaqué

Dans lequel je suis, en plus, mal enfoncé.

Si le tableau tombe par terre,

Je suis bon pour finir en enfer.

Je suis un tableau mal encadré

Qui vient juste de se décrocher.

Je savais que ce clou n'était pas fiable

C'était dangereux au-dessus de cette table.

J'ai fait beaucoup de dégâts

À cause d'un petit clou pas sympa.

Les verres ont trinqué les premiers

Et puis la pauvre bouteille est tombée.

J'étais une très jolie bouteille

Qui coûtait un paquet d'oseilles.

Tranquillement installée dans la cave

Je dormais depuis longtemps sans entrave.

Et puis on est venu me chercher

Pour me déboucher sans pitié.

Je voulais bien partager mon vin,

Ne pas garder mon élixir pour rien.

Je demandais juste un peu d'attention

Qu'on me traite avec précaution.

Celui qui s'est servi un verre

M'a mise dans une sacré galère.

Il m'a mal bouchonnée,

M'a négligemment posée

Sur une table déjà encombrée

D'assiettes, de verres et de mets.

Ensuite, je n'ai rien compris.

J'ai juste entendu un grand bruit.

Je me suis répandue par terre.

Je suis bonne pour la serpillière.

Ah ! On fait moins la maligne,

Madame la copine des vignes !

Moi, l'utile serpillière,

Juste bonne à laver par terre

J'entre en action illico

Avec mon copain le seau.

Je plonge dans la flaque rouge.

J'absorbe le liquide puis, rien ne bouge.

On me laisse sur le sol mouillé

Sans prendre la peine de m'essorer.

Eh! Oh ! Il y a quelqu'un ?

Ne m'abandonnez pas les copains !

J'entends des pas dans l'entrée

C'est sûrement la dame pour m'aider.

J'aperçois le bout de sa chaussure

Attention, elle va me marcher dessus, c'est sûr !

Oh non ! J'étais déjà mal cirée

Me voilà toute tâchée

Je suis bonne pour la poubelle

J'étais pourtant très fidèle.

J'étais une très belle chaussure

Avec moi, elle avait le pied sûr.

Je suis maintenant une sale godasse

Je vais devoir donner ma place

À un escarpin

Au cuir fin ?

À une sandalette

Qui se la pète ?

À une bottine

Plutôt coquine ?

J'en veux à cette maudite bouteille de vin

Qui n'aurait jamais dû croiser mon chemin.

Tout a commencé par un clou mal enfoncé

Après par un tableau mal encadré,

Après par une bouteille mal bouchée,

Après par une serpillière mal essorée,

Pour finir par une chaussure mal cirée.

Tous ces objets ont mal fini

Par une loi dite des séries.

Ce serait encore plus chouette

Si tous ces objets pouvaient faire la fête.

Imaginez un clou mal essoré,

Un tableau mal bouché,

Une serpillière mal cirée

Et une chaussure mal encadrée.

Les objets aussi connaissent la galère.

On est loin d'imaginer leurs misères.

Écoutez l'état d'âme de vos objets

Ils sont souvent là pour vous aider.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :