Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plaine enneigée, sommeille si paisible

Aux étoiles s'accrochent des doigts crochus

Terre endormie, frissonne si sensible

Aux flocons cotonneux tombant des cieux déchus

Silence qui sonne comme une berceuse

Ô vent, pleure cette vaste éternité

La lune en sa lumière doucereuse

Couronne la neige des diamants de déités

Un pas lent, si souple, puis un autre gracieux

Ses oreilles écoutent la paix des lieux

Humant l'air cristallin de la nuit bleutée

Une goutte tombe, puis une autre suit

En son flanc immaculé ruisselle

Le sang du stigmate d'immortalité

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :