Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas préparée, quel gâchis ! La problématique s’étale devant ses yeux mi-clos. Elle passe la main dans ses cheveux dorés cherchant une once de génie. Inutile, elle n’a de toute façon pas lu le texte, elle ne sait pas quoi répondre.

Léa a préféré profiter des premiers rayons de soleil du printemps plutôt que de réviser son examen. Philo, ils sont tous d’accord, ça ne sert à rien, impossible de grappiller quelques points pour la note finale. Alors elle a fait comme tout le monde : rien, comptant sur sa légendaire chance pour s’en sortir par une pirouette habile.

Elle regarde autour d’elle, ils sont tous concentrés, ils remplissent leur brouillon de mots qui forment des phrases qui construisent des paragraphes. Son cœur bat la chamade, elle a chaud. Elle panique. Elle tente de décortiquer la problématique, mot pat mot, elle cherche un lointain écho dans ses souvenirs, ils ont dû l’évoquer en cours.

En vain, elle ne se souvient que de Marie qui lui parlait de son rendez-vous du samedi. Les lèvres de son professeur bougent, ses mains virevoltent mais sans aucun son. Elle ne va pas jusqu’à s’en vouloir, si cela avait été intéressant elle aurait écouté naturellement.

Elle griffonne sur sa feuille de brouillon jaune pâle. Une fleur, un triangle. Elle s’énerve et sa plume traverse le papier fin. Rien ne vient, elle baisse la tête entre ses bras croisés et ferme les yeux.

- Léa, Léa !!! Tu m’entends ! Réveille-toi !!!

Elle émerge, cligne des yeux, relève la tête.

- Quel jour est-on ?

- T’endormir en plein soleil ! Quelle insouciance ! Tu es bonne pour une insolation. Vendredi voyons…

Sa mère, inquiète lui tend un verre d’eau. Léa, d’un seul coup est bien réveillée, son examen de philosophie est pour lundi, elle avale d’un trait l’eau fraîche et se lève d’un bond.

- Bon sang, maman, rien n’est encore joué.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :