Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’ai erré longuement dans la ville, sans prêter attention aux rues que j’empruntais, aux gens que je croisais, aux bruits, aux couleurs, il fallait encaisser, absorber, jamais de toute ma vie je ne m’étais sentie plus isolée ni plus insignifiante... Comment ai-je pu être aussi bête ?! Me plonger délibérément dans une situation aussi humiliante ? J'aurais du le savoir, rester sur mes gardes et ne pas suivre mon cœur. Tout le monde le saura bientôt : la panique m'ayant privée de toute raison, j'ai fui en oubliant mon soutien-gorge sur cet horrible canapé-lit au tissu pied-de-poule. Je déteste le tissu pied-de-poule !!!

Professeur de violoncelle ! En voilà une belle carte de visite pour attirer les jeunes filles crédules dans ses filets, n'est-ce pas ! Une technique de séducteur bien huilée (tout aussi huilée que sa coupe de cheveux, soit dit en passant), un sourire vertigineux (il les a blanchi, ses dents, ce n'est pas possible !!!) et des bons mots ("la seule chose que vos yeux ne me disent pas, c'est votre nom", Pffff), et me voilà pantelante, à glousser à ses petites blagues idiotes.

Et voilà, c'est toute ma vie, ça... La routine d'une pauvre cruche trop crédule...

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :