Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l’intérieur de cette page blanche,

L’encre dégueule à grandes eaux

Derrière un rideau d’écume

Son profond désarroi.

Des épluchures de mots

Que l’on disperse çà et là,

Des discordances, comme des plaies

Rafistolées au sparadrap,

Implorent une plume désemparée

De s’épanouir sous ce liquide visqueux

Comme le pétale d’une tulipe noire.

Mais ce soir, les paupières lourdes

Je m’en vais tricoter d’autres vers

Imbibés d’azur et de ciel bleu

Et cueillir d’autres graines vertueuses

Dans un pays nu, hérissé de vers libres.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :