Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je jette définitivement spleen et tristesse aux ordures,

Les mets dans un sac comme de vieilles épluchures,

Et me jette dans notre histoire comme dans une danse

Implorant la vie d'éviter de nouvelles discordances.

Tu brilles dans ma tête comme un millier d'étoiles

Doucement mes pudeurs lèvent petit à petit leur voile

Nourrissant ce paquet oublié de graines de joie et d'espoir

Semées par un vent fantaisiste, éclosant une à une chaque soir.

Je tire le rideau et nous enferme sous le cocon d'une couette orange

Où nos âmes se retrouvent et sans modération se mélangent.

Je passe ma main lentement dans ton dos, caresse ta peau,

Y suit un chemin couvert des pétales de notre amour si beau

Glissant mes doigts sur ces drôles de tâches de rousseur

Qui se transforment vite en océan de douceur .

Je dessine sur ton corps des arabesques tricotées de mots dorés

La peau hérissée de plaisir sous les déclinaisons du verbe aimer.

Je ferme les paupières, pense à ce bonheur intense qui me soigne le cœur

Comme un vieux sparadrap oublié cachant les vieilles et lancinantes douleurs.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :