Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peu de sel et beaucoup d’eau

Gouttes d’humeur

Gouttes d’espoir

Larmes d’un jour

Ou éternelles

Elles nous soulagent

De bien des maux,

Reflets de l’âme

Douleurs qui brûlent

Joies manifestent

Colères ou rages

Elles nous surprennent

Et parfois même

Nous déconcertent.

Elles emprisonnent

Nos passions.

Ici ou là

Elles surgissent

Sans crier gare

Et nous libèrent

de la haine.

Un peu de sel

Et beaucoup d’eau

Gouttes qui meurent

et s’évaporent

elles nous soulagent de bien des maux

Laissons couler

Ces perles d’ambres

par le canal de nos humeurs.

Comme des oiseaux

elles s’échappent

l’une après l’autre

des profondeurs

de notre âme.

dans les églises,

leurs effigies

signent les tombes.

La vie commence et puis

S’achève par des larmes

grâce divine

que puis-je dire

grâce divine

que puis-je faire

pour alléger ce fardeau-là.

Parfois en toc

Les faux semblants

Arment le bras

De la vengeance

Comme de l’encre

Elles dessinent sur nos visages

Des doux sillons

Que rien n’efface.

Un peu de sel et beaucoup d’eau

Gouttes d’humeur

Elles nous surprennent

Et parfois même nous déconcertent.

Elles surgissent sans crier gare

Ces perles d’ambre

Qui s’échappent

Pour ratifier

Ce qui demain ne sera plus.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :